Mbacke Mbodji

Mbacke Mbodji

Démission – Après le Conseil Supérieur, Ibrahima Dème lâche la Magistrature

Ibrahima Dème démissionne de la Magistrature. La nouvelle est tombée comme un couperet sur les ondes de la Rfm et le magistrat a écrit une lettre annonçant son retrait de la structure nationale.

Ayant démissionné l’année dernière du Conseil Supérieur de la magistrature, Ibrahima Dème a remis une couche, donnant de quoi moudre aux détracteurs de l’Etat.

« J’avais démissionné du Conseil Supérieur de la magistrature l’année dernière et je démissionne à nouveau de la magistrature d’autant que la justice n’est plus ce qu’elle était. Nous avons une justice fragile, livrée à elle-même; c’est une justice perdue et expose le pays en détresse. On ne doit pas lâcher le combat pour notre démocratie, pour sa survie », a-t-il écrit sur la lettre dont la Rfm a copie.

Baba Mbodji revient à la SVK: "Je veux à nouveau profiter du football"

Baba Mbodji revient à la SVK: "Je veux à nouveau profiter du football"

Kornwestheim - Le SV Kornwestheim est devenu champion de la ligue nationale et s'est renforcé en conséquence. Entre-temps, presque tous les nouveaux arrivants ont été réparés, il y a des rapatriés, des gens de leur propre jeunesse et des bordereaux vierges. Ici nous présentons les nouveaux acteurs dans la robe SVK dans une séquence lâche. Aujourd'hui: Baba Mbodji.

Baba Mbodji revient de Landesligisten 07 Ludwigsburg à SV Kornwestheim. À l'âge de 18 ans, il a terminé la deuxième moitié de la saison dans la saison de relégation 2015/2016, de préférence joué sur la position six - et a déménagé après la relégation au Fuchshof pour continuer la ligue nationale. L'ex-sélectionneur Markus Fendyk a dit un jour du Sénégalais de 18 ans: "Il a un grand potentiel, il est très ambitieux et un joueur d'équipe absolu." Mbodji, de plus de 1,90 mètres, a prouvé que: sa taille inhabituellement bonne technique et la force de départ. Il était lors de sa première demi-série à Kornwestheim en tant que joueur de perspective, il est maintenant un candidat absolu pour l'équipe régulière.

"Je veux encore m'amuser dans le football", dit Baba Mbodji, jeune de 19 ans, "j'en connais déjà dans l'équipe et je pense que nous pouvons faire une bonne saison." Avec la descente, l'équipe ne devrait pas avoir à faire.

Dans son Sénégal natal, il a joué en deuxième division. Depuis deux ans, il est en Allemagne - et en matière de football, il y aurait d'autres adresses pour lui pour la saison à venir. Donc, il y avait un intérêt sérieux de l'International Leipzig de l'Oberliga. En outre, il est dit que Mbodji avait également une offre de la VfB Neckarem. Mais il a décidé pour l'équipe du nouvel entraîneur SVK Sascha Becker. Il dit de Baba Mbodji: "Il est un super joueur, qui est destiné au milieu de terrain central." Il était en effet très jeune, mais il voit l'Africain dans un rôle de leader. "Il a mordu, s'attaque à la force et le cœur au bon endroit." Qu'il était à 07 joueurs réguliers, parle aussi pour lui. "Ce n'est pas une équipe de kickers de levure."

Exclusif! Après Touba, Cheikh Mansour Diouf a conduit la secte Moon chez Serigne Mbaye Sy Mansour !!!

YERIMPOST.COM Si la mission de Cheikh Mansour Diouf consistait à amener la secte Moon à infiltrer les principales confréries du Sénégal, il l’a réussie. Voici la photo de la rencontre des représentants de la secte avec le khalife général des tidjanes, Serigne Mbaye Sy Mansour. La secte a bien recruté au Sénégal. Conformément à ses méthodes, elle s’est appuyée sur une « personnalité influente » pour pénétrer tous les cercles du pays, y compris les plus sacrés. Il faut dire également que Cheikh Mansour Diouf a abusé de la disponibilité toute musulmane de nos guides religieux. Sans leur expliquer le vrai objectif de sa délégation… Nul ne peut savoir quelle utilisation peut être faite de cette photo par la volonté de puissance de Moon !

yerimpost

LOUGA/LA JEUNESSE DOLLISTE S'EST PRONONCÉE SUR LA VISITE D'IDRISSA SECK A LOUGA

 

Ce dimanche 17 décembre 2017, les jeunes dollistes se sont réunis à la Permanence du Mouvement "Dolly Macky".
Lors de la réunion, les jeunes ont dégagés des perspectives pour la réélection du Président Macky Sall en 2019 et au premier tour.
Différentes activités ont été proposées en allant de la massification à l'organisation de forums.
Par ailleurs, les jeunes ont fustigé les allégations infondées et fallacieuses relayées à travers les médias concernant la visite de Idrissa Seck à la cité religieuse de Loboudou, village situé à quelques kilomètres de Keur Momar Sarr.
Depuis presque une semaine, Idrissa Seck est à Louga sans que tambours et trompettes ne sonnent.
C'est-à-dire que sa visites passe inaperçue et sans effet.
Il a fallu qu'il passe à Loboudou pour que la presse en parle donc il y'a anguille sous roche.
Tout le monde sait que Loboudou est derrière le Président Macky Sall avec le Mouvement Dolly Macky de Mamadou Mamour Diallo.
En témoignent les résultats obtenus dans la localité lors des élections législatives passées. Le Président a fait même de Loboudou une priorité concernant son vaste chantier de modernisation des cités religieuses.
Ceci a été confirmé par les propos du petit-fils khalif, Talibouya Ndiaye, lors de la réunion.
D'ailleurs, il était accompagné d'une très forte délégation constituée de jeunes.
Cette ampleur que la presse donne à la visite d’Idrissa Seck à la ville sainte, n'est rien d'autres qu'une manipulation faite par le Ministre-maire Moustapha Diop et ses hordes d'applaudisseurs pour déstabiliser Mamadou Mamour Diallo.
Le travail de titan fait par le Président du Mouvement "Dolly Macky" doit servir de référence aux autres responsables de Benno Bokk Yaakar.
Loboudou et toute sa population restent toujours engagés derrière Mamadou Diallo qui est l'interlocuteur direct du Président Macky Sall dans cette Cité.
Nous appelons donc Moustapha Diop et ses robots d'applaudisseurs à aller travailler pour la massification du Parti au lieu de soudoyer des journalistes pour essayer de fragiliser le mouvement "Dolly".
Aujourd’hui, sachez, chers Messieurs, que le Mouvement Dolly est incontournable dans le landerneau politique du Sénégal.
Toute tentative voulant à le déstabiliser sera vouée à l'échec.
On ne peut pas arrêter la mer avec ses bras.

Jeunesse Dolliste

S'abonner à ce flux RSS
Banner 468 x 60 px